Qu'est ce que le cancer du sein ?

Un cancer du sein est une tumeur maligne qui se développe au niveau du sein. Il existe différents types de cancer du sein selon les cellules à partir desquelles ils se développent.

Toutes les femmes peuvent être concernées. En général, sa présence augmente avec l'age mais il peut aussi toucher des femmes jeunes.

C’est le cancer le plus fréquent,
il atteint près d’1 femme sur 10.

Le cancer du sein se développe à partir des cellules de la glande mammaire.

Il existe 2 grandes catégories :

Cancer non invasif, dit in situ ou intracanalaire,
   les cellules cancéreuses ne sont pas encore sorties
   des canaux du sein.

Cancer invasif, dit infiltrant, les cellules
  cancéreuses peuvent éventuellement se propager
  en passant généralement par des ganglions de
  l’aisselle.

Sa prise en charge et son pronostic se sont radicalement modifiés ces 25 dernières années.
Le diagnostic est plus précoce grâce au dépistage et aux nouvelles techniques d’imagerie : amélioration des appareils, tomosynthèse, échographie, IRM, etc …

Les facteurs de risques

Les symptômes

Certains facteurs peuvent représenter un risque accru de développer un cancer du sein pour certaines femmes. Mais ce n'est pas une règle générale et dans la majorité des cas, il n'y a pas ou peu de facteurs de risque entrant en jeu dans l'apparition du cancer.

Facteurs de risque possibles :

➤ Prédisposition familiale (dans ce cas, une surveillance régulière est conseillée)
➤ Présence de certains gènes
➤ Première grossesse tardive
➤ Absence de grossesse
➤ Règles précoses (avant 12 ans)
➤ Ménaupose tardive (après 55 ans)
➤ Consommation d'alcool régulière, tabagisme et obésité, manque d'activité sportive peuvent
   augmenter le risque

Un manière générale, le risque s'accroît avec l'age à partir de 50 ans, d'où la nécessité d'un dépistage régulier qui permettra une prise en charge précoce du cancer si une anomalie est détectée.

Dans bien des cas, le premier symptôme qui est détectée par la femme, est la présence d'une boule au niveau du sein.

Mais les symptômes peuvent être divers et évoluent si le cancer est dépisté tardivement.

➤ Boule au niveau du sein lors de la palpation
➤ Ganglions durs au niveaux de l'aisselle
➤ Modifications cutanées au niveau du sein
  ou mamelon

Plus tardivement
➤ Déformation ou ulcération du sein
➤ Parfois écoulement au niveau du mamelon

 

Le dépistage

Comme toujours en ce qui concerne le cancer, plus tôt il est dépisté, plus simple est sa prise en charge et son traitement.

Les risques de séquelles sont diminués et les chances de guérison en sont fortement optimisées.

UN DÉPISTAGE REGULIER par MAMMOGRAPHIE est donc nécessaire surtout à partir de 50 ans.

Mammographie et echographie

La mammographie est un examen indolore et rapide (15 mn) qui permet de détecter une anomalie et de poser un diagnostic.
L'échographie peut être ensuite conseillée afin d'analyser la lesion détectée.

En dehors de ces examens spécifiques, une surveillance régulière de vos seins et aisselles par simple auto-palpation peut permettre également d'attirer l'attention sur une anomalie (boule, douleur...), ce qui doit vous pousser à consulter votre médecin qui vous guidera vers des examens complémentaires.

Diagnostic & prise en charge

Lorsque le diagnostic de cancer est posé, vous êtes prise en charge par une équipe de spécialistes qui vous guidera, accompagnera et conseillera dans toutes les phases de votre traitement.

Aujourd'hui toute lésion suspecte détectée fait l’objet d’une biopsie par un radiologue spécialisé.
LA BIOPSIE : Cela consiste à faire un prélèvement d'un bout de tissu suspect afin de l'examiner au microscope.

Un bilan complet vous sera fait, qui peut comprendre selon les cas, échographie, radiographie, IRM, scintigraphie, bilan sanguin.

Les décisions de traitement se feront à l’aide des résultats de ces biopsies, au cours de Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP).

Les réunions hebdomadaires à la Clinique St George concernent :
➤ les chirurgiens gynécologues
➤ les radiologues
➤ les anatomopathologistes
➤ les oncologues médicaux
➤ les radiothérapeutes
➤ les chirurgiens plasticiens
➤ les médecins nucléaires.

L’avis de tous permet une décision optimale de votre prise en charge.

Le ganglion sentinelle : Qu'est ce que c'est ?

C'est le premier ganglion d'une longue chaine qui reçoit le drainage lymphatique.
C'est à ce titre qu'on l'appelle SENTINELLE.

En effet, il est le premier des ganglions de l'aisselle à pouvoir être touché par des cellules cancéreuses provenant d'une tumeur du sein et son analyse permet d'évaluer le niveau de développement de cette tumeur et ainsi de choisir les options chirurgicales les plus adaptées à mettre en oeuvre.

Si son analyse anatomo-pathologique est négative (pas de cellules cancéreuses) alors les autres ganglions sont probablement sains, il sera alors inutile d'envisager une chirurgie plus lourde qui consisterait à enlever toute la chaine par précaution.

Comment se passe l'opération ?

En tant que chirurgien, nous privilégions toujours les techniques les moins invasives possibles.

Au niveau du sein

petites incisions, oncoplastie, chirurgie à 4 mains avec un chirurgien plasticien, mise en place de prothèse immédiate, transfert de graisse, …

Au niveau de l’ablation des ganglions

nous privilégions l’examen des ganglions sentinelles comme vous pouvez le voir sur le film ci-dessous...

Les opérations se font le plus souvent en ambulatoire avec une anesthésie générale légère et une anesthésie locale très efficace.
Après réception des résultats définitifs, votre dossier sera à nouveau présenté en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP).

Après l'opération

Lors de votre visite post-opératoire, je vous donnerai le compte rendu opératoire, le compte rendu des analyses et je vous expliquerai la proposition d’un éventuel traitement complémentaire (qui est aussi appelé traitement adjuvant).
A la fin des traitements, on vous proposera un calendrier de surveillance alternée avec vos différents médecins.

N’hésitez pas à nous interroger, à nous faire part de vos inquiétudes, de vos difficultés.
Notre équipe saura vous aider avec la participation de psychologue ou d’assistante sociale.

Votre médecin traitant et votre gynécologue seront régulièrement tenus informés.

En savoir plus...

Video : le ganglion sentinelle

Ce film est destiné avant tout à un public de professionnels.
Attention :
Certaines images de cette vidéo peuvent choquer des personnes non initiées ou sensibles !